03 noviembre, 2010

14 comentarios:

  1. Retrato Nº 118

    triste, muy triste pero con estufa

    ResponderEliminar
  2. las palabras
    que ya no se dicen
    porque quedaron atrapadas
    en la fisura
    de la desdicha

    palabras cautivas
    en el pasado
    de recuerdos
    abismantes y felices

    palabras y decires
    que transitan
    en el vacío medular
    de la nada misma

    ayer fueron
    recurrentes
    apasionadas
    imprescindibles

    la imposibilidad
    de pronunciarlas
    es alarmante
    y triste hoy

    al final
    es solo
    una frase
    que ya no está

    que ya no existe


    porque yo
    para ti
    ya no soy lo
    que era

    y tu
    para mi
    ya no eres
    lo que yo
    mas amaba

    Luciano Manggiani

    ResponderEliminar
  3. Dos cosas Capitan,
    primero,
    ese fulano Manggiani no existe
    lo que si creo, que es un seudónimo vuestro
    y lo segundo, es el contenido de su trágico poema: pienso que no podía ser de otra forma, luego de todas las historias que me contó Capitán
    buena suerte, la va a necesitar

    ResponderEliminar
  4. la astucia de la niña sentida o consentida?
    esa lucidez me abruma, pero no me sorprende
    porque sabe usted, yo la admiro profundamente,
    su fino y perspicaz sentido del humor...

    ResponderEliminar
  5. "y aunque no lo creas
    un día yo te busque
    mas allá de las estrellas"

    adivina esta primor,
    que es cierto

    el contenido?

    o de mi amor
    son las estrellas?

    ResponderEliminar
  6. "ayer me buscaste
    mañana te encontraré"

    ResponderEliminar
  7. buscar es saber esperar

    ResponderEliminar
  8. "todo,
    absolutamente todo
    tiene su momento"

    owg

    ResponderEliminar
  9. attend-moi

    de mon dernier soufle
    je t'adresse ces derniers mots
    ne m'en veus pas , je souffre
    attend moi je te rejoins la haut

    ResponderEliminar
  10. y no me canso de repetirla
    y a veces llorando, cantarla
    para ti
    por ti


    Je ne rêve plus
    Je ne fume plus
    Je n'ai même plus d'histoire
    Je suis laide sans toi
    Je suis sale sans toi
    Comme une orpheline dans un dortoir
    Je n'ai plus envie
    De vivre ma vie
    Ma vie cesse quand tu pars
    Je n'ai plus de vie
    Et même mon lit
    Se transforme en quai de gare
    Quand tu t'en vas...
    Je suis malade
    Complètement malade
    Comme quand ma mère sortait le soir
    Et qu'elle me laissait seule avec mon désespoir
    Je suis malade
    Parfaitement malade
    T'arrive on ne sait jamais quand
    Tu repars on ne sait jamais où
    Et ça va faire bientôt deux ans
    Que tu t'en fous...
    Comme à un rocher
    Comme à un péché
    Je suis accroché à toi
    Je suis fatiguée, je suis épuisée
    De faire semblant d'être heureuse
    Quand ils sont là
    Je bois toutes les nuits
    et tous les whiskys
    Pour moi ont le même goût
    Et tous les bateaux
    Portent ton drapeau
    Je ne sais plus où aller tu es partout...
    Je suis malade
    Complètement malade
    Je verse mon sang dans ton corps
    Et je suis comme un oiseau mort
    Quand toi tu dors
    Je suis malade
    Parfaitement malade
    Tu m'as privée de tous mes chants
    Tu m'as vidée de tous mes mots
    Pourtant moi j'avais du talent
    Avant ta peau...
    Cet amour me tue
    Si ça continue
    Je crèverai seule avec moi
    Près de ma radio
    comme un gosse idiot
    j'écouterai ta propre propre voix qui me chantera...
    Je suis malade
    Complètement malade
    Comme quand ma mère sortait le soir
    Et qu'elle me laissait seule avec mon désespoir
    Je suis malade
    c'est ça je suis malade
    Tu m'as privée de tous mes chants
    Tu m'as vidée de tous mes mots
    Et j'ai le coeur complètement malade
    Cerné de barricades
    T'entends... Je suis malade...

    ResponderEliminar
  11. tercera o cuarta vez, si!
    vi a su autora en YouTube
    te prefiero con guitarra y
    tu divertido acento
    beso

    ResponderEliminar
  12. quisiera leer
    entre líneas
    que me estás invitando,
    en algún momento,
    a tocar juntos?
    quisiera creer!

    ResponderEliminar
  13. un buen guitarreo, si, tal vez nos debemos eso.
    los acordes armónicos de una canción...
    de una melodía
    y el relato amoroso
    de una historia
    a medias,

    bonita cosa

    ResponderEliminar

Compatir